13/04/2022

TRI & RECYCLAGE : RÉSULTATS POSITIFS POUR LE NOUVEAU DISPOSITIF DE COLLECTE EN ROYA-BÉVÉRA

Depuis le printemps dernier, la Communauté de la Riviera française déploie un dispositif de collecte des déchets innovant sur les 8 communes des vallées de la Roya et la Bévéra. Le premier bilan est encourageant. 

Initié dans le cadre d’une variante « performance » lors du renouvellement du marché de collecte des déchets, ce programme d'amélioration et d’optimisation du service répond à plusieurs enjeux :

  • diminuer l’impact environnemental de la collecte,
  • améliorer les performances de tri,
  • offrir aux habitants la meilleure qualité de service possible.

D’un point de vue réglementaire, c’est aussi un moyen d’atteindre les objectifs en matière d’efficacité du tri pour répondre aux attentes de la Loi AGEC. Sans oublier qu'il s’inscrit dans le projet de territoire et la logique de reconstruction post-tempête Alex qui visent à faire émerger un modèle de développement responsable et vertueux.

Sa particularité ? Il allie une collecte robotisée, des équipements plus modernes et des points de proximité regroupés. L’avantage pour les habitants est simple : ils trouvent en 1 seul et même lieu tous les équipements pour trier leurs déchets, le tout en ne faisant qu'1 seul déplacement.

Ce programme intègre aussi un volet « sécurité ». La collecte mécanisée permet non seulement d’améliorer la qualité du service, mais également de renforcer la sécurité des agents et des usagers. Le chauffeur pilote le bras automatisé depuis la cabine de son véhicule sans avoir besoin d’en descendre. Un gain de temps qui limite les perturbations de circulation et les risques qu’il encoure le long de la voie.

Parallèlement, les circuits de collecte ont été rationalisés afin d’optimiser les fréquences de passage et réduire les émissions de Gaz Effet de Serre (GES) émis.

Testé depuis 8 mois sur les communes de la vallée de la Bévéra, ce nouveau dispositif a déjà fait ses preuves. Les tonnages de tri enregistrés sont en nette augmentation, +44 % d’emballages et papiers et +14 % d’emballages en verre. Une tendance que la Communauté de la Riviera française espère bien voir se reproduire sur les communes de la vallée de Roya.

À lire dans le Magazine Riviera & Merveilles N°6