13/10/2020

TEMPÊTE ALEX : PRIORITÉS, DONS ET ACTIONS DES SERVICES SUR LE TERRAIN [MAJ AU 13/10]

Depuis le 3 octobre, Jean-Claude Guibal, Maire de Menton et Président de la Communauté de la Riviera française, s’est rendu à plusieurs reprises dans la vallée de la Roya :
  • Le 3 octobre, accompagné d’Alexandra Valetta Ardisson, députée de la 4e circonscription
  • Le 6 octobre, accompagné de Christophe Picard, Directeur Général des Services du Département et de Sylvain Michelet, Directeur Général des Services Techniques de la Riviera française
  • Le 7 octobre, lors de la visite d’Emmanuel Macron, Président de la République
 
Depuis la survenue de la catastrophe qui a durement touché les communes de la Roya, les services de la Communauté de la Riviera française travaillent d'arrache-pied pour apporter leur aide aux populations, dans tous les domaines de leur compétence.
 
 
MOBILISATION DES AGENTS : 
 
Au total, près de 150 agents de la Communauté de la Riviera française et des communes membres sont mobilisés pour assurer :
  • un suivi technique et la coordination logistique des réparations des réseaux d'eau potable et d'assainissement depuis le centre opérationnel de Breil-sur-roya
  • un standard téléphonique dédié 7j/7
  • la réception des dons au centre de collecte du Palais de l'Europe à Menton
  • la réception de l’ensemble des marchandises à la base aérifère située à la ZI de Menton
  • la mise en place d’un PCS associant la Communauté de la Riviera française et la ville de Menton
  • l'accueil, l'orienter et le reloger les sinistrés par les CCAS de Menton, Roquebrune-cap-Martin et Beausoleil
  • la coordination des agents bénévoles dans les communes sinistrées 
 
 
EAU POTABLE : 
 
Actuellement, 13 agents techniques « eau »  sont sur le terrain, ainsi que 4 ingénieurs envoyés en renfort par la Ville de Cannes (SICASIL), afin de rétablir le réseau d’eau potable au plus vite dans tous les villages. Ces agents travaillent main dans la main avec les prestataires Veolia, MASSALA, SMBTP et des entreprises locales. Des acheminements de pompes et canalisations sont en cours afin de sécuriser les réseaux existants. Un hélicoptère achemine quotidiennement du matériel et des canalisations.
La situation à ce jour :
  • Breil-sur-roya : deux points d’apport d’eau potable ont été remis en urgence dès le lendemain de la tempête pour l’hôpital et les pompiers. Aujourd'hui, prés de 99% de la commune est alimentée grâce à la pose de tuyaux provisoires. Les travaux de raccordements définitifs sur la source de la Maglia sont en cours, ils devraient être finalisés dans les prochains jours. Aprés des tests sanitaires, l'ARS confirme que l'eau est potable hormis sur le hameau de Piène Haute où des restrictions d’usage sont en place.
  • Fontan : le réseau d’eau potable est rétabli à plus de 99 %
  • Saorge : l'eau sanitaire est établie. Un pompage dans une fontaine publique a été mis en place.
  • La Brigue : le réseau d’eau potable est rétabli sur quasiment toute la commune (99%)
  • Tende : Aprés la pose de 2km de réseau depuis la source Sainte-Catherine, l'eau sanitaire est rétablie pour près de 75% des foyers, avec des restrictions d'usage dans le village et sur le hameau de St-Dalmas de Tende. 

Le rétablissement des réseaux d’eau potable est l'une des priorités de la Communauté de la Riviera française. Depuis le vendredi 9 octobre, un centre opérationnel commun avec Veolia est installé à Breil-sur-roya afin de coordonner les actions de terrain.

 

ASSAINISSEMENT : 

Un état des lieux des stations et postes de relevage est en cours de réalisation afin de recenser les dommages à déclarer auprès des assurances. Pour le moment, toutes les installations des communes sinistrées sont à l’arrêt.

En urgence, 20 sanitaires chimiques ont été acheminés à Tende.

 

GESTION DES DÉCHETS :

Un espace de collecte et de stockage des bacs a été créé à la gare de Breil-sur-roya où 13 caissons de 30m3 d’encombrants ont déjà été évacués depuis le 3 octobre.
Au total, 1 300 sacs de pré-collecte et 127 bacs ont été distribués. La situation à ce jour :
  • Breil-sur-roya : la collecte des déchets ménagers est réalisée sur les voies accessibles et de nouveaux containeurs ont été installés sur les autres voies. 
  • Fontan : les déchets sont transportés en bacs par la draisine 
  • Saorge : la collecte est de nouveau en place via la Bendola où Véolia vide les bacs dans des bennes
  • La Brigue : l'évacuation des déchets se fait par la draisine en big bags
  • Tende : plusieurs solutions sont en cours d'étude pour évacuer les déchets soit par hélicoptère, soit en big bags par la draisine
 
Les déchets infectieux (DASRI) des EPAHD de Saorge et La Brigue sont dirigés vers l’hôpital de Breil-sur-roya pour être récupérés et traités.
Un broyeur a été commandé auprès de l’ONF pour traiter le bois récupéré dans le port de Garavan et sur les plages du littoral. Le site de traitement est installé sur le stade Rondelli.
 
 
TRANSPORTS :

Dès le lendemain de la tempête, la Communauté de la Riviera française a détourné la ligne 25 via le col de Brouis et Sospel afin d’établir une liaison entre Breil-sur-roya et le littoral. Au total, 6 allers-retours sont effectués chaque jour. Depuis le 7 octobre, une navette de substitution assure la liaison entre Menton-Gare routière et Vintimille-Piazza Costituente. Les horaires sont disponibles sur www.zestbus.fr.

Le dépôt du réseau Zest dans la vallée de la Roya étant situé à Fontan, celui-ci reste inaccessible et 8 véhicules sont bloqués jusqu’au rétablissement de la voie routière. 

Depuis le mercredi 14 octobre, le service de Transport A la Demande (TAD) est remis en place entre Tende, La Brigue et le hameau de St-Dalmas de Tende, tous les jours de 6h30 à 19h30. Les réservations sont ouvertes au 0 800 740 538 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h. 

Du coté des trains, la SNCF opère gratuitement une liaison entre Nice et Breil-sur-roya. Entre Breil-sur-roya et la gare de Fontan-Saorge des trajets sont assurés 2 fois par jour et permettent d’approvisionner les communes en matériel et denrées alimentaires. La draisine assure le ravitaillement jusqu'au bas de Saint-Dalmas deTende. L’accès à Tende par la voie ferrée est en cours d'étude par l'italie. 

 

VEHICULES HORS D'USAGE : 

Une filière d’évacuation des véhicules légers endommagés a été mise en place depuis la commune de Breil-sur-roya. 

 

TÉLÉCOMMUNICATIONS :

 Les réseaux SFR, ORANGE et BOUYGUES fonctionnent partiellement sur Breil-sur-roya, Tende, Saint-Dalmas-de-Tende, Saorge, Fontan et La Brigue. Toutes les mairies ont été équipées d'un kit satellite pour assurer les communications téléphoniques.

Une fibre a été déployée le long de la voie ferrée pour alimenter les communes de Fontan et Saorge en internet ADSL. 

 

APPROVISIONNEMENT – ACHEMINEMENT :

Depuis le dimanche 4 octobre, les services de la Communauté de la Riviera française et de la Ville de Menton coordonnent une plateforme logistique située dans la ZI de Menton afin de réceptionner et acheminer les dons des entreprises, commerces et communes voisines.  

Une collecte est également organisée au Palais de l'Europe de Menton de 9h à 19h. Les dons des particuliers y sont réceptionnés et triés par des agents de la Communauté de la Riviera française et de l’Office de Tourisme Menton Riviera & Merveilles. Plus de 36 tonnes ont été collectées en 5 jours. 

Les services techniques de la Ville de Menton ont déjà acheminé vers Breil-sur-roya : 17 groupes électrogènes, 600l d’essence, 100t d'eau, 30m3 de denrées alimentaires achetées par la Communauté de la Riviera française, 4m3 de produits divers, 2 camions de pellets pour des poêles à bois, 16m3 de denrées et produits issus de dons. 

En parallèle, 60 barrières Vauban et 40 barrières de Police ont également été acheminées afin de garantir la sécurisation des lieux.

 

AIDE AU RELOGEMENT DES SINISTRES : 
 
Dès le lendemain de la tempête, la Communauté de la Riviera française et le CCAS de Menton ont mis en place d’une structure d’accueil afin d'assurer la prise en charge des sinistrés et le relogement d'urgence.
A ce jour, 41 personnes ont été mise à l'abri avec une prise en charge totale de la logistique (hébergement, repas, transport), ainsi qu'un accompagnement social et sanitaire de première intention assuré par les agents du CCAS. 
 
 
 

Mis à jour le 13/10/2020 à 23h30